La Fille du Train – Paula Hawkins

la-fille-du-trainTout ça pour ça ?

C’est tout de même la première impression qui me vient là, comme ça, pour en parler.

Si je m’écoutais, par pure vengeance, pour m’avoir pris tant de temps  pour un tel résultat, je vous raconterai la fin pour vous en faire faire l’économie de lecture.

Vu par l’éditeur, cela donne : Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : à 8 h 04 le matin, à 17 h 56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par coeur, elle a même donné un nom à ses occupants : Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l’être par le passé, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte.
Jusqu’à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison ? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d’en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur la photo d’un visage désormais familier à la Une des journaux : Jess a mystérieusement disparu…

Pour moi cela serait plutôt: durant les cents premières pages, je n’arrive pas à me faire une opinion sur toutes ces névrosées alcooliques.Je croyais tenir quelque chose pourquoi on change encore de récitant ? Si c’est pour m’égarer c’est réussi, mais le labyrinthe manque de rythme pour déclencher l’hystérie lectrice attendue.Les mecs ne sont pas plus sympathiques que les nanas et pour finir, comme dans l’inspecteur Barnaby à la télé, je me dis que les anglais ont bien fait de choisir le brexit vu leur mœurs sociétales et sexuelles. Mais je m’égare…

Bref, ce n’est pas parce qu’on n’aime pas qu’il faut en dégoûter les autres, mais attention tout de même, le buzz reste un buzz médiatique, un macron littéraire en quelque sorte.Comme tout ersatz, c’est finalement assez fade et sans saveur.

Publicités

2 réactions sur “La Fille du Train – Paula Hawkins

  1. Tssst, on sent la déception à ces incursions dans la politique (le Brexit, Emmanuel ^_^)
    Plus sérieusement, mon instinct était hyper au point : démarré, vite abandonné! Tu n’es plus seul!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s