Darwin tome 1 & 2 – BD 61

darwin-a-bord-du-beagle-2 A bord du Beagle

1831. Charles Darwin, 22 ans, tout juste diplômé de Cambridge, est un passionné de la nature. Sur la recommandation de son professeur d’université, il embarque comme naturaliste à bord du Beagle, un navire de Sa Majesté lancé dans une mission scientifique de plusieurs années autour du globe. Débute alors une relation turbulente avec le commandant Fitz Roy qui partage son goût pour les sciences et les découvertes, mais moins ses idées humanistes… Au cours de son voyage, Darwin sera constamment émerveillé par la beauté de la nature et sa diversité. Élevé dans la plus pure tradition chrétienne, il verra sa foi mise à l’épreuve par ses différentes observations. Pourquoi Dieu a-t-il créé et détruit autant d’espèces ?

 

lorigine-des-especes-2L’origine des espèces

1858. Retiré dans sa paisible maison de Down, Charles Darwin est maintenant persuadé que l’idée de sélection naturelle a régi l’évolution des espèces. Seulement voilà, le professeur Alfred Russel Wallace s’apprête à publier un article qui, s’il va moins loin que lui, arrive aux mêmes conclusions. Une publication retentissante qui réduirait à néant les efforts de Darwin ! Pour autant, le savant estime que le monde n’est pas encore prêt d’entendre ses découvertes. Pour le comprendre, il va falloir revenir à la fin de son voyage à bord du Beagle.

Voici en deux tomes parfois un peu denses,un résumé de la vie et de l’œuvre de Charles Darwin que rien ne destinait à devenir l’un des génies de la science.Le premier fait la part belle à l’exploration et le second aux interrogations qui fatalement ont découlé de ses découvertes, notamment par rapport à Dieu. A l’heure où créationnisme et négationnisme ( néologisme ?) sont de retour sur la scène de l’éducation, il est important d’œuvrer à l’ouverture des esprit et à la connaissance. Ce diptyque rempli parfaitement son rôle éducatif.

Si le graphisme n’est pas extraordinaire en soi, quelques fonds et plans larges sont de toute première beauté et prouve si il en était besoin que cet ouvrage n’est pas seulement une commande exécutée mais bien un ouvrage travaillé. Un des meilleurs de la série à mon avis, complété par un bon cahier final qui bouche les trous que le format de cette BD ne permettait pas d’illustrer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s