Le Piege Lovecraft – Arnaud Delalande

le-piege-de-lovecraftDavid, étudiant québécois, cherche à comprendre les raisons qui ont poussé l’un de ses camarades à perpétrer un carnage abominable sur le campus de Laval. Retrouvant les œuvres récemment empruntées en bibliothèque par cet étudiant, David se voit piégé par des livres maudits, dont le fameux Necronomicon de l’écrivain H.P. Lovecraft… Pris dans l’univers du romancier, il bascule à son tour… Ainsi commence une plongée hallucinée dans la recherche d’ouvrages interdits, quête classique de la littérature, de Poe au Nom de la rose, où l’on croise également les fantômes de Houellebecq et de Stephen King…

Peut être eu-je préféré une approche plus ado dans l’écriture, un côté Harry Potter. Mais voilà, j’ai eu un mal fou à lire ce livre.

Érudit, j’y ai appris un certain nombre de choses sur Lovecraft; malin car j’ai finalement tenu jusqu’au bout, je me rappelle aujourd’hui que le genre fantastique que cela soit au cinéma ou en littérature n’a jamais réussi à me plaire ou à me convaincre.

C’est vrai, je n’aime pas avoir peur gratuitement. Aussi, à part adolescent où j’ai du lire quelques grands classiques comme Frankenstein ou Dracula et quelques livres d’auteurs dans la collection qui faisait peur chez pocket, je n’ai jamais eu d’appétence pour ce style. Stéphen King contrairement à nombre de mes contemporains m’ennuie profondément et je n’ai jamais réussi à terminer les deux livres que j’ai tenté de lire de lui ( le Fléau et Shinning). Je n’aime pas le côté malsain qui s’en dégage. J’aime les polars, la SF, mais le Fantastique est vraiment un truc ou je ne me retrouve pas.

En revanche, Arnaud Delalande a su me garder par le biais du pouvoir des livres, leur côté mystérieux, leur historiographie. Le coté rat de bibliothèque, les érudits. C’est certainement là qu’il s’est montré le plus malin pour me conserver jusqu’au bout.

Comme dirait l’autre, si vous n’aimez pas, n’en dégoûtez pas les autres ! Aussi, je ne jugerai pas le livre et son auteur mais moi même qui ne suis pas fait pour ce type de littérature.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s