BD 31 – Le Merydien

La cavale du Dr DestouchesLa Cavale du Docteur Destouches

1944 : Louis-Ferdinand Céline, Lucette son épouse, et le chat Bébert quitte Paris bombardé. Traversant l’Allemagne en ruines, ils rejoignent Sigmaringen où s’est réfugiée la communauté française collaborationniste, et où ils retrouvent le comédien Robert Le Vigan qui a quitté le tournage des Enfants du paradis. Cerné par des personnages piteux et minables, voire carnavalesques, le drame tourne à la fable burlesque. De cet épisode historique réel, Céline a écrit D’un château l’autre, Nord et Rigodon. Christophe Malavoy, comédien intuitif et liseur attentif de littérature, féru de l’écriture Célinienne a eu l’envie et l’audace d’adapter la trilogie allemande de l’auteur de Voyage au bout de la nuit avec la complicité des frères Brizzi, ténors du film d’animation français.

Magnifique, le graphisme est superbe, le mouvement, les attitudes des personnages sont très bien rendus. Robert Le Vigan complètement exalté, Céline vitupérant contre tous et en même temps humaniste dans son rôle de médecin, celui qu’il ne quittera jamais. C’est l’exil, Baden-Baden, Berlin, Sigmaringen, ses cohortes de traîtres, ces fous furieux sentant la fin proche, la débandade généralisée du régime de Vichy.Pendant ce temps, le misanthrope avec son chat traverse l’orage.

Je m’étonne que cette BD n’ai pas été sortie du lot de parution pour être mieux promu car elle fait remonter les questions. S’agit il d’être opportuniste ou bien collaborateur ? « Faut jamais se montrer difficile sur les moyens de se sauver de l’étripade ? »

Bref, une lecture indispensable.

Le maître d'armesLe Maitre d’Armes

1537. Au fin fond des montagnes perdues du Jura, un envoyé de l’Église exacerbe la haine religieuse de montagnards catholiques afin qu’ils lancent une chasse à l’homme contre un jeune protestant et son guide. Leur crime ? Vouloir faire passer une Bible traduite en français jusqu’en Suisse pour la faire imprimer. Une hérésie ! Commence une traque impitoyable : à deux contre trente, le destin du jeune homme et du vieux Hans Stalhoffer semble scellé. Sauf que Hans n’est pas une proie comme les autres ; il est l’ancien maître d’armes de François Ier… Et la proie est bien décidée à devenir le chasseur.

J’avoue avoir eu du mal à entrer dans cette histoire. Peut être plus à cause du scénario que du graphisme d’ailleurs. En effet, cette analyse plus que succincte de la guerre de religion qui traversa la France pendant des siècles pose trop de parti pris historique. Les protestants sont les gentils, les catholiques sont les méchants. ( alors que tout le monde sait que c’est le pouvoir qui intéresse en premier chef les meneurs d’hommes qui manipulent les populations) Vient se greffer une histoire entre deux types d’armes ( par analogie entre l’ancien et le nouveau, la lutte pour la modernité). Mais une des histoires est en trop.

Bref, à lire pour le graphisme et quelques belles scènes, mais pas pour un premier prix à Angoulême.

Publicités

6 réactions sur “BD 31 – Le Merydien

  1. Il faudrait que tu nous sortes quelques BD dont les auteurs sont des femmes, ils ne les trouvent pas à Angoulême… 😉
    (Nous, on en a sur lecture-ecriture.com)

    • J’en ai déjà trouvé, mais si on se limite aux dessinatrices et non au scénaristes, la listes diminue tres vite. Je propose les superbes oeuvres d’Ana Miralles, le talent de Chloé Cruchaudet , Catherine Meurisse ou Marion Montaigne. J’avoue que je n’ai jamais aimé Brétécher ( désolé)et pas trop fan du graphisme de Cestac même si j’aime ses histoires. Apres, les blogueuses restent pour leur majorité en devenir.

    • Quand je dis blogueuses , je pense Bagieu, Plé, YUTUVU ect…qui viennent du blog pour apres etre editée par une maison d’édition. Je trouve que peu d’entre elles tirent leur épingle du jeu avec un graphisme très ( trop) similaire et du gag court mais pas d’histoire à proprement parler si ce n’est autour de leur petite personne ( mais c’est pareil en littérature c’est sans doute un probleme de génération.)Bon, Pénélope Bagieu a publié deux trois titre avec scénario ( la page blanche) ce qui me fait dire qu’elles sont en devenir.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s