L’or de Sparte – Clive Cussler et Grant Blackwood

L'Or de SparteL’autre fois, je parlais de franchise à propos de Michael Crichton ou bien de Clive Cussler. Voici donc un nouveau duo, chasseur de trésors de profession. Sam et Remi Fargo. Bon je sais pas vous, mais moi je trouve cela assez ringard comme prénom, et en bon français, j’ai trouvé que le prénom de la dame sonnait comme un ode à la théorie du genre. Mais c’est bien une dame, avec des cheveux auburn ect.. plein de clichés comme il faut.

On retrouve ici la méthode Cussler, avec une double amorce historique.Un évènement très lointain, puis un autre plus récent pour enfin débuter avec des héros dans notre temporalité.Cette partie là est souvent la mieux réussie, l’accroche historique mettant l’eau à la bouche de l’amateur de thriller. Ici, il est question de Napoléon traversant les Alpes puis, d’un mafieux afghan pour déboucher sur une chasse au trésor qui croise la seconde guerre mondiale et des sous-marins.

Dit comme cela on pourrait trouver ce récit un rien alambiqué. Il n’en n’est rien.L’histoire déroule, on suit sans se perdre, j’ai même trouvé la visite du chateau d’If un rien étouffante, gare aux claustrophobes. Mais les héros manquent singulièrement de charisme. On a une sorte de Da Vinci code sans l’ésotérisme. Cela se laisse lire, mais vitesse de croisière et non bolide trépidant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s