Notre Quelque Part – Nii Ayikwei Parkes

Notre quelque part« Ah ! saa’ ! La voiture là, y a pas radio dedans hein ! Ils vous ont donné leur voiture de petit garçon. C’est pas comme la voiture qui vous a arretée, où on avait radio, satellite, lecteur de CD à chargement automatique, TV, manucure, pédicure, assemblée parlementaire intégrée… »

Kayo ne put retenir un grand éclat de rire.  » D’accord, allons boire un coup. Demain, j’insisterai pour qu’on me donne une voiture de grand monsieur. »

Traduire le Pidgin ghanéen en français de la rue de l’Afrique francophone, je dis chapeau au traducteur. Le texte est super vivant, sans temps mort ! Un vrai régal que cette lecture.

Ni roman policier, ni roman tout court, voici le récit d’une découverte par la go d’un ministre là. Aussitôt, la police arrive et dans son sillage, elle amène un médecin et avec lui les méthodes modernes et scientifiques :Un expert ! Interrogatoire pour tous ?

Seulement voilà, quand on interroge Yao Poku, il faut savoir s’armer de patience et aimer le vin de palme. L’auteur réussit au sein de son roman à nous glisser un grand conte dans la pure tradition des griots africains.

Pour tous les amoureux de cette Afrique, celle des mythes fondateurs, des légendes, c’est un ouvrage indispensable. Enfin un bon livre dans cette rentrée littéraire. Un livre où l’on ne se regarde pas le nombril, où l’on ne fait pas de la reconstitution historique.En plus c’est chez Zulma avec une magnifique couverture , un toucher agréable , n’en jetez plus, achetez le.

J’en connais une qui savait tres bien ce qu’elle faisait quand elle me l’a conseillé. Big Up Keisha ! Yobé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s