PdCp 3- Le Merydien

L'ombre de l'aigleL’Ombre de l’Aigle (Hertz t4) – Convard & Falque

L’histoire d’André Hertz, espion particulier de Napoléon Bonaparte En parcourant le journal intime de son ancêtre, Martin Hertz fait une découverte étonnante : André Hertz aurait été « l’ombre de l’Aigle », l’espion particulier de Napoléon Bonaparte ! Son récit commence le 16 juin 1815… Dissimulé sur les toits de la Tour de Londres, André Hertz observe des membres du gouvernement anglais s’’échanger un parchemin susceptible de donner à Bonaparte la clé de la victoire finale. Faisant état de ses talents, il parvient à subtiliser le document et à se faufiler telle une ombre. De son côté, sans nouvelles de son espion, Napoléon marche vers Waterloo : Hertz doit à tout prix rejoindre son Empereur avant que celui-ci ne s’empale sur les armées de l’Alliance. Mais il va devoir passer à travers les lignes ennemies et la fureur du combat…

Dérivé du triangle secret, une série qui tient la route.

La croisière de l'Emile BertinL’or de France – Tibery & Pécau & Lefebvre La croisiere de l’Emile Bertin t1

Juin 1940, la France s’enfonce dans la défaite. À Brest, on se hâte de charger les dernières 254 tonnes d’or des réserves de la Banque de France à bord du croiseur Émile Bertin, qui appareille en catastrophe quelques heures seulement avant l’arrivée des premières colonnes allemandes. Destination inconnue…. Mais le départ du croiseur n’est pas passé inaperçu et 254 tonnes d’or suscitent bien des convoitises !

Une épopée incroyable, inspirée de l’histoire vraie du sauvetage de l’or français.

12 milliards sous les tropiquesL’or de France – Tibery & Pécau & Lefebvre 12 milliards sous les tropiques t2

Juin 1940, alors que la France s’est enfoncée dans la défaite, les 254 dernières tonnes d’or des réserves de la Banque de France ont été évacuées de Brest pour les Etats-Unis. Diverses péripéties les conduisent finalement en Martinique, où elles sont stockées. A l’abri des convoitises ? Pas vraiment. Partisans de Vichy, Américains, Allemands et truands sont en concurrence pour récupérer ce trésor.

La suite et la fin d’une épopée incroyable, inspirée de l’histoire vraie du sauvetage de l’or français pendant la Seconde Guerre mondiale.

Tres honnetement, il manque pas mal de trucs à cette tres bonne idée pour en faire quelque chose. Il y a des sauts dans la trame du récit, un dessin pas toujours au top et des couleurs un peu chargées par moment. Dommage car le coté polar historique était sympa.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s