La Plage des Noyés – Domingo Villar

La Plage des noyésLes Galiciens ? Des taiseux, selon Rafael Estevez, adjoint de l’inspecteur Caldas. Et dans la halle aux poissons du port de Panxón, les mots ne servent qu’à surenchérir lors des ventes à la criée. Impossible de tirer une quelconque information des pêcheurs. Même un noyé qui gît mains ligotées sur la plage les laisse de marbre. Pourtant, sur cette côte espagnole battue par l’Atlantique, la rumeur court, silencieuse. Elle parle de naufrages, de bateaux engloutis, de vengeance des morts, d’amulettes contre le mauvais sort… Au comptoir des tavernes où se retrouvent les marins, dans le brouhaha des conversations et des parties de dominos, on peut en saisir quelques bribes. Mais difficile pour nos deux policiers de tirer le bon fil dans cet enchevêtrement d’histoires vraies et de superstitions…

      Pour la sélection de Mars, ce fut mon favori car il s’agit d’un vrai polar. J’allais dire à l’ancienne. Avec ses atmosphères, ses personnages bien détourés avec chacun le poids de leur propre histoire. Des rebondissement nombreux mais sans grandiloquence. Et une fin qui se fait désirer mais pas trop.

Si les Lunes de Barcelone étaient faciles à éliminer, entre celui ci et Le livre de Symeus Smyth le choix fut plus cornélien. Tout c’est joué dans le fait que l’autre n’est pas un polar . Qu’il aille au bout ou non ( apparemment c’est non) et là je parle de l’inspecteur Caldas,il reste un très bon choix de lecture qui démontre que l’Espagne à l’instar des pays nordiques peut aussi être forte dans le domaine du polar. Le crime serait il international ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s