Little Bird – Craig Johnson

Little birdVoici la preuve que chez Gallmeister on ne fait pas que dans le naturewriting. Car ce livre, même si il se passe à la campagne et dans les montagnes ( pouf pouf ! ) est avant tout un polar, et même un sacrément bon.

Au fur et à mesure que l’histoire avançait, je repensai à ce film avec Val Kilmer   » Coeur de Tonnerre ». Certainement à cause des indiens et des esprits.

     Après vingt-quatre années passées au bureau du shérif du comté d’Absaroka, dans le Wyoming, Walt Longmire aspire à finir sa carrière en paix. Ses espoirs s’envolent quand on découvre le corps de Cody Pritchard près de la réserve cheyenne. Deux années auparavant, Cody avait été un des quatre adolescents condamnés avec sursis pour le viol d’une jeune indienne, Melissa Little Bird, un jugement qui avait avivé les tensions entre les deux communautés. Aujourd’hui, il semble que quelqu’un cherche à se venger.
Alors que se prépare un blizzard d’une rare violence, Walt devra parcourir les vastes espaces du Wyoming sur la piste d’un assassin déterminé à parvenir à ses fins.

     Mélangeant comme il se doit dans les bons polars actuels l’humour et une certaine mélancolie, Craig Johnson réussi parfaitement son coup. Et même si l’on peut trouver à redire sur le côté longuet des aventures dans le blizzard, ce petit oiseau se lit d’une traite.

Vivement que je m’attaque au Camps des morts, lui aussi paru en Totem.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s