Une Collection très particulière – Bernard Quiriny

Une collection trés particulièreRevoici un auteur belge déjà lu du temps des Contes carnivores.

Fidèle à son principe de courtes histoires, l’auteur les lie par les collections de Gould, personnage central déjà vu auparavant. Nouvelles est un bien grand mot. car viennent se glisser comme des interludes, l’étude de villes thématiques.

Mais comment résister à une collection qu’ailleurs on nommerait bibliothèque, mais dont le classement reflète bien autre chose qu’une simple chronologie ou une sélection d’oeuvre reconnues.

Malgré un quelque chose de familier, les noms des auteurs ne sont pas des plus connus et pour cause !

Après une première histoire rappelant After hours avec Bill Murray, on passe à la Science fiction plus classique. Et si l’on vivait éternellement ? Avec résurrection permanente, rajeunissement ect…

Si l’on prend beaucoup de plaisir car il y a toujours une note d’humour, il y a systématiquement une impression de déjà vu dans ces petites histoires. Et c’est peut être cela qui a valu à Bernard Quiriny un ensemble de critiques en demi teinte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s