Les Visages – Jesse Kellerman

Les visagesLorsqu’Ethan Muller, propriétaire d’une galerie, met la main sur une série de dessins d’une qualité exceptionnelle, il sait qu’il va enfin pouvoir se faire un nom dans l’univers impitoyable des marchands d’art. Leur mystérieux auteur, Victor Cracke, a disparu corps et âme après avoir vécu reclus près de quarante ans dans un appartement miteux de New York. Dès que les dessins sont rendus publics, la critique est unanime : c’est le travail d’un génie.La mécanique se dérègle le jour où un flic à la retraite reconnaît sur certains portraits les visages d’enfants victimes, des années plus tôt, d’un mystérieux tueur en série. Ethan se lance alors dans une enquête qui va bientôt virer à l’obsession.

Quelle part de lui même l’auteur a t’il mis dans ce personnage ? Issu lui même d’une famille connue, le nom de Kellerman est habituel dans le thriller made in USA. Le petit Jesse coincé entre papa Jonathan et maman Faye pouvait il faire autre chose ?

Le terme de thriller voir de polar est un peu beaucoup usurpé. Car tout nous est dit rapidement, et la construction de l’histoire ancienne intercalée dans l’actuelle ote tous les doutes.

Oui cela se lit bien, mais plus que l’enquete, c’est la psychologie des personnages qui est interessante à regarder, la manière dont les wasp sont tenus par un carcan et toutes les avanies familiales qui peuvent en découler.

Bon pour les vacances ( nouveau label que je décernerai à l’unanimité du jury après m’être consulté )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s