Les Deux Mamelles du Bonheur – Yves Pacccalet

Les deux mamelles du bonheurLe progrès et la liberté sont les deux mamelles du bonheur.

Partant de ce postulat, Paccalet construit une sorte de conte philosophique qui montre qu’au nom de ces idéaux, on tue, on massacre partout dans le monde.

Le début augure bien : « Comment Benoit naquit d’un spermatozoïde arabe et d’un ovule juif, ou inversement, avec des gènes de vicaire savoyard et de poète chinois ; dans quelle HLM de banlieue il fréquenta la racaille; et comment il faillit crever dans la rue en donnant un group de tète dans la matraque d’un flic. »

D’avance je jubile, ça va être la fête de l’humour noir, le cynisme en force ect…

En plus j’avais bien aimé « L’humanité disparaitra… bon débarras » du même auteur.

Mais là, sous prétexte de se prendre pour Voltaire, le conte philosophique livre une succession de scènes à clés. Le problème avec les clés, c’est que lorsqu’on a un peu suivi ses cours d’Histoire et que l’on s’intéresse au monde qui nous entoure, les clés ne sont pas utiles et l’on enfonce des portes ouvertes.

Je n’ai donc pas réussi à adhérer à ce texte qui pour moi tourne en rond et ne m’a rien amené ni appris. Dommage, car si c’est bien écrit, et court, (heureusement) on a surtout affaire à un exercice de style sur un sujet plus que rebattu. Au prochain livre de l’auteur peut être ….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s