Troisième Chronique du Règne de Nicolas Ier – Patrick Rambaud

chronique 3nicolasHé oui, on ne se lasse pas de médire sur notre monarque. Patrick Rambaud attaque ici le troisième volet de Nicolas le petit.

La grande force du sieur Rambaud, c’est son imagination fertile pour nommer notre grandeur suprême . On trouve pèle-mêle notre souverain protecteur,notre prince flamboyant, notre sarcastique leader, notre asticotant potentat…Bref, un véritable florilège de dénominations plus appropriées les unes que les autres.

Bien sur, ceux qui suivent l’actualité d’un oeil ou d’une oreille critique n’apprendront rien qu’ils ne sachent. Mais quelle délectation de voir cette cour brocardée. Au passage, certains noteront peut-être une allusion que je ne développerais pas ici, le net n’étant pas sûr, que l’on retrouve régulièrement sous la même forme allusive dans la presse. Nous cacherait-on quelque chose sur les déviations de la cloison nasale ?

Pour ceux qui aiment le style, et il y en a ici, je vous encourage à lire ce troisième volet même si par moment il y a un peu de lassitude, mais elle doit être lié au sujet qui lui même nous rend très las au quotidien. D’ailleurs, les barons du parti social et son archiduchesse de charentes ne sont pas plus épargnés ainsi que le comte de Francfort. Ce qui fait un bien fou. Car quitte à éreinter, autant n’oublier personne.

Allez, un peu de couleur en cette rentrée 2010 en attendant le quatrième tome, qui commencera juste après les dernières élections européennes et devrait mettre en scène le Prince Jean et son Epad.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s