Pension alimentaire – Eric Neuhoff

Pension alimentaireComment se venger du type qui vous a piqué la femme que vous n’aimiez plus ?

Ce livre est le symbole même de cette génération d’écrivain. Mon nombril est le centre du monde.

On y trouve sous des dehors proprets, ce que l’auteur dénonce. Un parisianisme certain. Un voyeurisme people. Une mesquinerie dans un milieu littéraire aussi ouvert qu’une famille adultère. Et pour finir, un auteur qui ne vaut pas mieux que ce qu’il entend dénoncer après avoir beaucoup larmoyé sur son sort.

Le tout décrit comme l’exacte inversion de ce que je viens d’affirmer, mais se transforme tout de même en basse vengeance au final puisque celui qui lui a pris sa femme se retrouve méchament dénoncé comme un alcolique aimant les putes. Ce qui prouve que sa femme…mais il n’y a rien de personnel dans cette histoire!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s