Meurtres à l’Académie – Jô Soares

Meurtres à l'AcadémieDu même auteur, « élémentaire ma chère Sarah » pastiche holmesque ou holmien m’avait bien plu.

Le thème annoncé m’enchantait. L’atmosphère délivrée tout au long de l’histoire semble fidèle au Brésil de la grande bourgeoisie de fin de siècle telle que je me l’imaginais.

Une jolie galerie de portrait très réjouissante, de l’académicien imbu au policier tombeur de ces dames en passant par la crapule politique. Vraiment, on prend plaisir à lire ce petit ouvrage.

En revanche, il ne faut pas trop se focaliser sur l’intrigue bien mince au demeurant.

Il y a un plaisir des mots et de la sensation que Soares me fait éprouver, mais décidément, ce n’est pas ce que l’on peut nommer un auteur de polar.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s